Les handicaps au Canada et de par le monde 

Imaginez-vous ne pas être en mesure de participer pleinement à la vie quotidienne.

Depuis 1987, la Fondation Rick Hansen et ses supporteurs ont aidé à faire en sorte que des centaines de nos collectivités soient plus accessibles pour les personnes ayant un handicap. Cela est bénéfique à notre économie et à nos collectivités, mais il y a encore beaucoup à faire (mais il nous reste beaucoup à faire encore, et ce pour les raisons suivantes?) : 

Cliquez ici pour faire afficher (visualiser?) le graphique Help Change Disability Statistics (Aider à changer les statistiques en matière de handicap) 

Définition du terme « handicap »

On définit généralement les « personnes ayant un handicap » comme des personnes qui ont une déficience durable ou récurrente soit de leurs capacités physiques, mentales ou sensorielles, soit d’ordre psychiatrique ou en matière d’apprentissage.

Handicaps de par le monde

Environ un milliard de personnes vivent avec un handicap. Cela représente le plus important groupe minoritaire au monde et le seul groupe minoritaire dont nous pouvons tous devenir membre à tout moment.

Handicaps au Canada

Environ 4,4 millions de personnes – un Canadien sur sept – ont un handicap. On s’attend à ce que ce nombre passe à UN sur CINQ au cours de la prochaine génération.


Écarts

L’écart en matière de salaire : les adultes ayant un handicap disposent d’un revenu de ménage médian après impôt inférieur à celui des adultes sans handicap : 9 557 $ de moins pour les hommes et 8 853 $ de moins pour les femmes.

L’écart en matière d’éducation : 16,3 p. 100 des adultes ayant un handicap obtiennent un baccalauréat et des diplômes d’études supérieures comparativement à 28,3 p. 100 des adultes sans handicap.

L’écart en matière de sous-emploi : 8,5 p. 100 plus d’hommes et 6,5 p. 100 plus de femmes ayant un handicap travaillent à temps partiel mais peuvent travailler à temps plein comparativement (par rapport?) aux hommes et aux femmes sans handicap.

Préjugés perçus en matière d’embauche et d’avancement : presque la moitié des adultes canadiens (48 p. 100) croit qu’une personne est plus susceptible de se faire embaucher ou d’avancer à son travail si elle cache son handicap.

Au Canada, on s’attend à ce que le revenu des personnes ayant un handicap et de la population vieillissante représente 40 p. 100 des revenus totaux d’ici 2030. Avec un potentiel de consommation aussi important, nous nous trouvons devant un argument économique solide pour accroître l’accessibilité et améliorer les statistiques actuelles connexes aux handicaps.

Joignez-vous à nous pour créer une société inclusive sans obstacles.