Emerald Yun

Emerald parle de comment faire une différence.
 

« Ça m’a fait chaud au cœur parce que j’aidais les autres. »

Il y a quatre ans, on a diagnostiqué le cancer du sein chez la mère d’Emerald. Emerald l’a vue passer à travers tous les aspects de traitement du cancer: la chirurgie, la chimiothérapie et la radiation. Emerald a passé une période difficile. Elle en est ressortie en se servant de son expérience comme motivation pour créer des changements positifs tout en amassant des fonds pour l’organisme Rethink Breast Cancer.

Difficultés à composer avec la maladie de sa mère

Emerald a essayé d’aider sa mère du mieux qu’elle le pouvait, mais quand on a découvert chez elle un autre type de cancer, Emerald n’arrivait plus à se concentrer à l’école et ses notes ont souffert. Elle ne voulait plus non plus jouer avec ses amis. Un psychologue a suggéré qu’Emerald était déprimée et lui a fait passer un test destiné à déceler les difficultés d’apprentissage. « J’avais beaucoup de difficulté à me concentrer parce que je n’arrêtais pas de penser à ma mère et que je désirais surtout être avec elle », raconte Emerald.

« Parler de ce que l'on ressent et l'extérioriser »

« Je trouvais difficile de parler de la maladie de ma mère parce que je pensais toujours à ce qui pouvait
arriver », explique Emerald. Cependant, grâce à l’aide d’un conseiller, de sa famille, de ses enseignants et de ses amis, Emerald a éventuellement commencé à parler de sa situation. « L’oncologue a rencontré nos enfants et leur a expliqué qu’ils faisaient tout ce qu’ils pouvaient », explique Sandy, la mère d’Emerald. « Celas’est révélé un point tournant, car les enfants ont commencé à poser beaucoup de questions et à s’ouvrir davantage à partir de ce moment. »

« Voici mon conseil pour les autres jeunes qui font face à une situation semblable à la mienne: parlez de vos émotions et extériorisez-les », dit Emerald. « Cela m’a fait du bien d’en parler à mes amis ».

Aider les personnes à se sentir mieux

Emerald s’est rendue à plusieurs rendez-vous à l’hôpital avec sa mère et elle se rappelle de la gentillesse des infirmières qui ont tout fait pour alléger son expérience, y compris lui montrer à utiliser tout l’équipement médical. Un jour, Emerald aimerait être infirmière ou maître nageuse. « Dans ces deux carrières, je pourrais travailler avec les personnes et les aider à se sentir mieux », affirme-t-elle.

Aujourd’hui, les notes d’Emerald se sont améliorées et elle est beaucoup plus heureuse. Son expérience est devenue un véritable atout à son école, car elle aide les élèves à s’entendre et elle remonte ceux qui ne se sentent pas bien ou qui se sentent blessés, et ce en s’assurant de rester avec eux, jusqu’à ce qu’ils se sentent mieux. « Emerald a surmonté les obstacles qui se sont dressés devant elle et elle fait un effort réel pour penser aux autres », explique Sandy.

L’origami comme collecte de fonds

Depuis la guérison de sa mère, Emerald participe aux activités du programme « Live, Laugh, Learn » (vivre, rire, apprendre) de l’organisme Rethink Breast Cancer’s qui appuie les jeunes femmes atteintes du cancer du sein à Vancouver, y compris sa mère. « L’année dernière, j’ai plié1 000 grues en papier pour amasser des fonds pour l’organisme Rethink Breast Cancer’s à l’occasion d’un marché de nuit », dit-elle. « Les gens pouvaient écrire leur nom sur la grue et la suspendre en échange d’un don fait à l’organisme. » On a recueilli une grande somme d’argent à l’occasion de cet événement, et l’année dernière, Emerald a même été assez brave pour faire part de son histoire dans une vidéo de la campagne de l’organisme. « Je suis fière d’avoir participé à cette campagne. Ça m’a fait chaud au cœur parce que j’aidais les autres. »

Surmonter les obstacles et faire une différence

Emerald a entendu parler de l’histoire de Rick Hansen à son école et reconnaît son histoire dans la sienne. « Tous les deux, nous avons vécu des événements très tragiques, et nous nous sommes assurés de continuer d’aller de l’avant, en restant positifs, en faisant le meilleur de nous-mêmes et en ne laissant aucun doute s’emparer de nous », explique-t-elle. L’année dernière, Emerald a été choisie par son école, la RC Tamley School à Richmond, pour recevoir le prix Personnes qui font une différence pour avoir surmonté les obstacles qui se sont dressés devant elle et pour avoir fait une différence dans la vie d’autrui, tout comme Rick Hansen. « J’ai été vraiment fière de recevoir ce prix et cela me donne envie de continuer d’aider d’autres personnes », dit-elle.

Nous félicitons Emerald pour son courage et sa détermination ainsi que pour avoir créér des changements positifs dans le monde autour d’elle.

Le programme scolaire Personnes qui font une différence Rick Hansen habilite les jeunes à faire des changements positifs dans leur communauté. Cliquez ici pour en apprendre d'avantage.

Lisez les récits d'autres jeunes inspirants qui font une différence ici.