Pourquoi faire une Tournée mondiale?

Cœur d'aventurier

Rick Hansen est un véritable aventurier. Enfant, il rêvait de s’engager un jour dans une grande aventure, et jouait même avec l’idée de parcourir le monde en vélo avec quelques amis.

La perte de l’usage de ses deux jambes à l’âge de 15 ans l’a forcé à repenser le type d’aventures dans lesquelles il pourrait s’engager et lui a ouvert les yeux sur le traitement différent des personnes ayant des handicaps — les gens avaient tendance à voir chez lui d’abord sa blessure avant de considérer la personne qu’il était.

Inspiration et soutien

C’est pourquoi, à la suite de sa blessure, M. Hansen n’en a été que plus reconnaissant envers ses proches pour l’accueil, le soutien et les conseils qu’ils lui ont prodigués : son mentor Stan Stronge, son entraîneur Tim Frick, l'amour de sa vie Amanda Reid et son bon ami Terry Fox. Ils ont tous été pour lui une source d’inspiration, l’incitant à « rêver en grand » de nouveau et à canaliser ses rêves sur la nécessité de faire une différence dans la vie d'autrui.

Simple fantasme au début, l’idée d’une Tournée a fait son chemin au fur et à mesure du développement de la carrière athlétique de M. Hansen. Plus il connaissait du succès en tant qu’athlète, plus il était convaincu qu’il pouvait réellement parcourir le monde en fauteuil roulant. Plus il croyait en lui, plus il voyageait à l’étranger.

Et partout où il allait, il constatait que les personnes ayant des handicaps étaient marginalisées. Il savait que quelqu’un devait montrer au monde entier que toute personne, peu importe ses capacités, peut participer et contribuer à titre de membre productif dans sa collectivité. Il a décidé d'être cette personne.

La Tournée

La planification de la Tournée a commencé avec détermination. M. Hansen a assemblé une équipe, s’est procuré l’équipement nécessaire et a sollicité les conseils d’experts.

En 1985, à l'âge de 27 ans, Rick Hansen entreprend un périple qui passerait à l’histoire. Rêvant à l’édification d’un monde accessible et inclusif pour tous et profondément convaincu que « tout est possible », M. Hansen et son équipe ont bravé les éléments et défié le sort pendant plus de deux ans dans 34 pays sur quatre continents.

M. Hansen a parcouru en fauteuil roulant l’équivalent de deux marathons par jour (40 000 km au total) avant d’être accueilli en héros à son retour à Vancouver. Sa Tournée mondiale Rick Hansen était terminée. Non seulement M. Hansen et son équipe ont sensibilisé l’opinion sur le potentiel des personnes ayant des handicaps, ils ont également amassé la somme de 26 millions de dollars pour aider à réaliser le rêve de M. Hansen d'un monde réellement accessible et inclusif.

La fin n'était que le commencement

Peu de temps après la fin de la Tournée, M. Hansen a réalisé que son rêve n'était pas encore devenu réalité. La Tournée a été une source d’inspiration pour de nombreuses personnes dans le monde entier, car elle les a incités à croire en leurs propres espoirs, potentiels et rêves. Elle a été l’amorce d’un dialogue public qui a suscité des changements sur les plans des politiques, des codes du bâtiment et de la législation visant à rendre nos collectivités plus accessibles et inclusives.

Bien que la Tournée ait été un périple incroyable qui a pris des proportions épiques en raison des distances interminables et des objectifs ambitieux, les stéréotypes étaient encore présents. Les communautés axées sur la recherche et les soins en matière de lésion médullaire étaient divisées. Sans une vision et un leadership constants, les progrès réalisés s'écrouleraient. Il restait encore beaucoup à faire et M. Hansen n'était pas sur le point de laisser tomber.

Pour en apprendre davantage sur la façon dont la Tournée a propulsé la vision de M. Hansen et l'a inspiré à poursuivre son rêve d'un monde réellement accessible et inclusif grâce à la Fondation Rick Hansen, cliquez ici .